Les Moteurs électriques Gosselin
Siege Social:
1100, rue Claire-Jolicoeur,
Sherbrooke (Québec)
J1H 6L1



©2014 Les Moteurs électriques Gosselin inc. Conception MEG

Petits à gros moteurs, on en retrouve dans les outils stationnaires, les machines industrielles, les équipements lourds, les électroménagers, la ventilation, les pompes, les compresseurs

On retrouve des moteurs monophasés et triphasés dans ce groupe.  Il y a déjà eu des moteurs biphasés, mais ils ne pouvaient être installés qu'à des lieux où l'électricité biphasée était disponible.

Les moteurs triphasés sont alimentés sur trois phases déphasées l'une de l'autre de 120 degrés, créant un champ magnétique rotatif dans le stator du moteur, tournant selon la fréquence du réseau électrique.  Au centre du moteur, il y a le rotor qui est constitué d'un bobinage en boucles fermées (disposées en forme de cage d'écureuil).  Le champ magnétique rotatif induit un courant dans les boucles fermées du rotor, ce qui crée un contre-champ magnétique et force le rotor à tourner.  La vitesse du rotor tendra à suivre la vitesse de rotation du champ magnétique du stator.  Pour un bobinage simple sur chaque phase, le champ magnétique tournera directement à la fréquence du réseau électrique, soit à 60 Hz ou à 50 Hz selon le pays.  C'est le cas pour les moteurs dont les bobinages du stator sont montés pour constituer une seule paire de pôles (ou à 2 pôles).  On peut insérer lors de la fabrication une paire de pôles supplémentaire à mi-chemin entre les bobinages de la première paire de pôles, ce qui donnera 2 paires de pôles (ou 4 pôles).  Cette action fera que le champ magnétique rotatif a maintenant deux fois plus de pôles à parcourir par tour, et aura donc sa fréquence de rotation réduite par un facteur 2.  On peut faire de même pour obtenir 6 pôles, 8 pôles, ou même plus, et réduire la vitesse à chaque fois, mais les coûts augmentent aussi.  Ainsi, un moteur à 4 pôles alimenté à une fréquence de 60 Hz aura donc un champ magnétique qui tournera à 30 Hz, ce qui fera tourner le moteur à 1800 RPM (30 Hz x 60 secondes).  Dans la pratique, il y a un glissement qui se produit dans le moteur pour combattre les pertes internes, alors le moteur de 1800 RPM sera en réalité un moteur de 1750 RPM.  Si le moteur force, le glissement augmentera aussi et le moteur chauffera plus.




English

Il serait difficile d'utiliser le même principe avec une seule phase et générer un champ magnétique rotatif.  Le champ magnétique généré n'aurait pas de sens de rotation de défini.  Pourtant, cela existe des moteurs monophasés.  En réalité, les moteurs monophasés sont à l'intérieur des moteurs biphasés: l'alimentation de la phase principale du moteur provient directement de l'alimentation monophasée, tandis que l'alimentation de la deuxième phase est reproduite en déphasant la phase principale de 90 degrés à l'aide d'un condensateur ajouté.  Comme résultat, on a un champ magnétique rotatif généré dans le stator à l'aide des courants alternant dans chacune des deux phases.  Pour le reste, ce type de moteur ressemble beaucoup aux moteurs triphasés.

Moteur AC à induction
De Drummondville :
Tél.:   819.850.9990